Tout ce qu’il faut savoir sur l’endoscope

De nos jours, le marché des services médicaux se développe rapidement chaque jour, et l’endoscopie en tant que partie importante de celui-ci ne fait pas exception. Depuis le milieu du siècle dernier, les endoscopes ont pénétré et sont devenus un élément indispensable de nombreux domaines médicaux, tels que la gastroentérologie, la pneumologie, la gynécologie, l’urologie, l’otorhinolaryngologie, la chirurgie, etc. L’équipement d’endoscope a ouvert un large champ de vision pour le diagnostic de diverses maladies, un dépistage pratique et des procédures médicales efficaces et peu invasives. Un grand nombre d’études ont prouvé que la chirurgie réalisée à l’aide d’endoscopie a un effet très positif et le risque de complications est beaucoup plus faible.

Pourquoi utiliser des endoscopes industriels ?

Ce type de caméra endoscopique industrielle est principalement utilisé pour inspecter des canalisations, canalisations, cathéters, etc. C’est aussi un moyen efficace de vérifier l’état de la canalisation et ainsi d’identifier d’éventuels obstacles ou défauts. En effet, l’endoscope industriel sera équipé d’une caméra embarquée guidable très facilement, afin que l’opérateur puisse détecter très précisément le niveau du problème à traiter. Ainsi, divers groupes professionnels, qu’il s’agisse du bâtiment ou des travaux publics, se tournent de plus en plus vers cette option et ont prouvé son efficacité. Pour acquérir une machine d’endoscope, n’hésitez pas à contacter l’entreprise Boroscope. C’est une entreprise à la fois conceptrice et distributrice de matériel d’endoscopie industrielle et mécanique de précision.

Les autres utilités de l’endoscope

En plus des tuyaux traditionnels, les caméras endoscopiques peuvent être utilisées de différentes manières. Par exemple, vous pouvez les diriger vers le grenier pour trouver le nid de guêpes, ou trouver des fuites dans le réservoir d’eau ou le long des tuyaux sur le mur.

C’est aussi un accessoire utilisé pour inspecter l’intérieur du moteur et pour voir les marques de corrosion dans l’équipement mécanique. Certaines personnes l’utilisent également pour vérifier l’état du revêtement de la piscine, histoire de prendre de belles photos de personnes nageant dedans.

En bref, la caméra endoscope peut être utilisée pour observer tout ce que l’œil nu ne peut pas atteindre directement. Lorsque nous l’avons, nous l’avons trouvé très utile au fil des ans, cela peut nous aider à résoudre de nombreux problèmes, et c’est généralement beaucoup plus facile que si nous devions nous en occuper sans lui. Pour tout achat de machine endoscopique, faites appel à l’entreprise boroscope. Ils mettent tout en œuvre pour mettre à votre disposition des équipements de qualité afin d’établir une inspection des plus optimales.

Quels sont les différents types d’endoscopes ?

L’endoscopie est une technique miniinvasive utilisée pour le diagnostic ou la chirurgie. Lors de l’exploration de l’estomac ou des bronches, un endoscope peut être inséré par la bouche, la cavité nasale, les cordes vocales ou les sinus peuvent être insérés par les narines et le côlon peut être inspecté par l’anus. Pour d’autres tests, il peut parfois être nécessaire de pratiquer une petite incision pour insérer l’endoscope, par exemple dans l’abdomen (laparoscopie).

Il existe trois principaux types d’endoscopes :

  • Endoscope optique rigide : Il s’agit d’une tige rigide équipée d’une lentille. Une extrémité de l’endoscope est une lentille d’objectif et l’autre extrémité est une douille pour connecter la source lumineuse et l’oculaire. Vous pouvez choisir de couper la caméra vidéo.
  • Fibroscope (ou endoscope optique flexible) : Son principe de fonctionnement est le même que celui de l’endoscope optique rigide, sauf que sa tige est flexible, car elle est en fibre optique. Par conséquent, lorsque la structure anatomique est incurvée, comme certaines parties du larynx, il est plus facile d’entrer. En revanche, du fait de ses tiges fines, souples et fragiles, les fibroscopes nécessitent une utilisation plus délicate.
  • Endoscope vidéo : La tige est généralement flexible et à son extrémité se trouve un capteur CCD qui peut collecter des images vidéos. Pour certaines applications (par exemple, polypectomie, prostatectomie, etc.), la tige peut comporter un ou plusieurs canaux opératoires pour le passage d’instruments endoscopiques. La manipulation d’un vidéo endoscope peut être délicate, notamment parce que le capteur CCD à son extrémité est fragile.
  • Certains vidéolaryngoscopes peuvent être rigides. Ils se composent d’une lame et peuvent être équipés d’un moniteur vidéo intégré pour une visualisation rapide, en particulier lors d’une intubation d’urgence.

Si vous souhaitiez en disposer d’une machine endoscopique, l’entreprise boroscope est votre allié. Ils vous accueilleront afin de vous conseiller sur les matériels d’endoscopie.

À quoi doit-on faire attention lors de l’achat ?

Alors, à quoi doit-on faire attention lors de l’achat d’un endoscope ?

  • Les performances globales et l’ergonomie de l’équipement dépendent de la facilité d’utilisation de l’équipement ;
  • La résolution de l’équipement et sa compatibilité avec le système d’endoscope actuel, qui se reflètent dans la qualité de l’image obtenue et l’efficacité de l’équipement ;
  • Le champ de vision, la zone de netteté et l’angle de flexion possible à l’extrémité de l’appareil sont les caractéristiques responsables de la fonction d’observation de l’appareil ;
  • Compatibilité avec les accessoires et performances des canaux d’instruments ;
  • Possibilité de nettoyage et/ou immersion complète dans le désinfectant.

Les politiques de prix des fabricants d’équipements endoscopiques doivent également être prises en considération. Les fonds du secteur médical public sont souvent très limités, c’est pourquoi il est préférable de choisir des équipements fiables de grandes marques, qui peuvent assurer un service après-vente adéquat pour leurs produits sur le long terme. Si la direction est confiante dans son retour sur investissement, les cliniques privées peuvent facilement se permettre d’utiliser les nouveaux produits onéreux du marché.

En termes de marques d’équipementiers, les principales ventes dans ce domaine sont PENTAX, FUJINON (Japon),  OLYMPUS, et KARL STORZ (Allemagne). Ces dernières années, les fabricants chinois, notamment HUGER, se sont lancés activement sur le marché.

Vous pouvez contacter une entreprise boroscope pour plus d’informations sur les équipements endoscopiques. Leur  équipe d’expert est à votre disposition du lundi au jeudi de 07h30 à 18h00 et le vendredi de 07h30 à 12h30.

Quels sont les risques de l’endoscopie ?

Chaque type d’endoscopie a ses propres risques, mais globalement, ces risques sont principalement des risques infectieux. Afin de limiter ces risques, l’endoscope doit être systématiquement désinfecté avant d’être introduit dans l’organisme. D’autres accessoires sont également stérilisés ou parfois jetables.

Selon la partie du corps examinée, une anesthésie locale ou générale peut être recommandée. Par conséquent, les risques possibles associés à toute anesthésie doivent également être pris en compte. Une consultation préanesthésie est nécessaire.

Enfin, certaines complications peuvent être causées par l’opération elle-même. Le risque peut être une perforation de l’œsophage, de l’estomac ou des intestins. Mais cette complication est vraiment particulière. Pour plus d’informations sur la machine endoscopique, n’hésitez pas à contacter l’entreprise boroscope. Leur équipe est à l’écoute de chacun de vos besoins afin de vous proposer le meilleur service adapté à vos besoins.

Previous post Qu’est-ce que l’ATP (Advanced Tricho Pigmentation) ?
Next post Quelques conseils pour prendre soin de ses arbres et arbustes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *